Connect with us

A la croisée des chemins

A la croisée des chemins

Nafiguiya

A la croisée des chemins

L’accueil des migrants et réfugiés en Europe est au cœur de l’actualité et des débats. Sans minimiser les réalités humaines et sociales parfois tragiques qui sous-tendent les parcours personnels des migrant-e-s, ce projet choisit de mettre en lumière l’apport positif des migrations à la culture et aux pratiques artistiques. Le métissage des communautés entraîne celui des arts et des cultures, et assure ce faisant leur vitalité et leur richesse. Ce projet s’attache donc à exposer la contribution des migrations aux cultures maliennes, françaises et allemandes ainsi que le processus d’intégration, à travers la culture, des migrants maliens en Europe et des migrants de la sous-région au Mali.

L’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Mali et l’Institut français du Mali s’associent dans le cadre du Fonds culturel franco-allemand en pays tiers 2017, pour présenter un programme sur la thématique culture/migration/intégration intitulé « A la croisée des chemins ». Ce projet rassemble des représentants d’institutions publiques maliennes, françaises et allemandes, et de la société civile.

Avec la mise en place d’un riche programme de manifestations culturelles et artistiques – conférences, tables rondes, projections, pièces de théâtre, concerts du 17 au 25 novembre 2017 à Bamako, mais aussi Kayes et Sikasso, les deux villes les plus emblématiques du phénomène migratoire, «À la croisée des chemins» offrira l’opportunité de mettre en valeur les différents impacts de la migration omniprésente dans le développement des scènes culturelles et des pratiques artistiques. La programmation des « Journées culturelles A la croisée des chemins » à Kayes est portée par le GRDR et celle à Sikasso par l’association ACTE 7.

Retrouvez la programme en téléchargement ici
Page Facebook du projet

Le Mali est autant une terre d’accueil pour les migrants ouest-africains qu’un pays de transit et d’émigration. Tout au long de son histoire, il s’est distingué par la grande mobilité de sa population, son brassage et son intégration, que ce soit au Mali, en France ou en Allemagne, mais aussi dans le reste de l’Afrique. La culture a constitué un important vecteur d’intégration des migrants dans les pays d’accueil et d’échange entre communautés : les migrants et leurs descendants ont toujours contribué à la diffusion internationale des pratiques artistiques, et à la créativité dans des domaines aussi divers que la littérature, le design et la mode, les arts de la scène et les arts visuels, la gastronomie ou l’architecture, y compris dans des contextes parfois difficiles. Au sein même du Mali, les populations déplacées lors de la crise de 2012 ont ainsi contribué à redynamiser la scène culturelle de leurs régions d’accueil.

Lire dans Nafiguiya

To Top