Connect with us

Dawala et Maître Gims : rien ne va plus entre les deux

Dawala et Maître Gims

Nafiguiya

Dawala et Maître Gims : rien ne va plus entre les deux

Dawala, alias Badiri Diakite, le patron et créateur du label Wati B qui produit, entre autres, le collectif de rap Sexion d’Assaut, est en conflit avec Maître Gims membre du collectif.

Dawala Maître Gims Sexion d'assaut

Maître Gims accuse Dawala de freiner la sortie du nouvel album de Sexion d’Assaut.
Comme il le révèle dans une interview à un magazine people, Sexion d’Assaut, c’est visiblement terminé. « On va arrêter de se mentir, il n’y a rien de prévu. C’est compliqué à cause de Dawala (le boss du label Wati B). Il bloque. Moi, je ne suis plus dans Wati B, on a tous grandi… Black M est aussi un peu indépendant. Nous sommes des businessman maintenant. Je lui ai proposé qu’on fasse 50/50, qu’on investisse. Il ne veut pas. On l’appelle, il ne répond pas… Que faire ? Il bloque car il veut absolument avoir 100% de la production et ne veut pas re-dealer les pourcentage, » a-t-il révélé. Et de continuer, « On peut pas se foutre de la gueule des gens en leur disant que ça arrive bientôt car en fait, non, il bloque. Humainement parlant, c’est quelqu’un de formidable mais au niveau du business, c’est un cauchemar. »

Dawala Maître Gims Sexion d'assaut

De son coté, le patron du label Wati B, producteur de Sexion d’Assaut et des carrières solos de Black M et Maître Gims, a porté plainte contre Maître Gims.
Le 25 mai dernier, le patron du label Wati B a déposé plainte contre le rappeur Maître Gims pour faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie au jugement. En 2016, Gandhi Djunai, le vrai nom de Maître Gims, a gagné trois millions d’euros de revenu. Il est ainsi devenu l’artiste francophone qui gagne le plus d’argent derrière Mylène Farmer mais devant un certain Johnny Hallyday.

Selon le patron de Wati B, le rappeur aurait alors voulu rompre avec son producteur, montant ses propres structures en parallèle de sa carrière alors que différents contrats le liaient encore à Wati B. Par ailleurs, en 2014, pour l’album Mon cœur avait raison, Maître Gims reçoit une avance de 800.000 euros. Autant d’argent qui a davantage été utilisé pour assurer son train de vie que pour réaliser ses albums, accuse aujourd’hui le patron de Wati B.

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Nafiguiya

Advertisement

Tendance

Parcourir

To Top