Connect with us

Fatoumata Bagayoko danse contre l’excision

Artiste

Fatoumata Bagayoko danse contre l’excision

Fatoumata Bagayoko est une chorégraphe malienne. Elle danse et prend la parole pour raconter son histoire et celle de nombreuses autres femmes maliennes soumises à la pratique de l’excision. Fatou t’a tout fait est une performance scénique qu’elle crée pour traiter de façon plus spécifique de l’excision.

Fatoumata porte la souffrance et l’injustice dans son corps. Elle éprouve une rancœur. La marque d’un manque indélébile et irréversible qu’elle garde en elle, malgré elle et à jamais.

Danser est un moyen pour Fatoumata Bagayoko de revendiquer cette douleur. Porter aux yeux de la société, de sa famille, de son pays, son incompréhension totale et son désaccord profond face à cette pratique qui n’a pas sa place aujourd’hui. Elle veut éveiller les consciences, ouvrir un dialogue, parler de ce tabou et avec espoir, changer les choses. C’est un cri, c’est un rappel ; celui d’une réalité invisible et pourtant toujours contemporaine.

Au Mali, plus de 80℅ de femmes seraient victimes de violences. Fatoumata Bagayoko a décidé de mettre son art au service de la lutte contre ces violences faites aux femmes.

Lire dans Artiste

Publicité

Tendance

Parcourir

To Top